Écrit 03

La psychologie des couleurs

Mélanie Dubé

09-06-2022 - Neuromarketing
Partagez

Juin annonce le début de l’été et la fin des classes, mais c’est aussi le mois national de la Fierté. Je me suis alors penchée sur la signification des couleurs du drapeau LGBTQ+, qui est en constante évolution, et ça m’a amenée à réfléchir sur l’influence des couleurs sur notre cerveau. Est-ce qu’en général, lors de la création d’une promotion ou d’une communication, nous utilisons les bons codes couleur pour créer l’effet espéré sur les consommateurs?

Le drapeau arc-en-ciel de base compte huit couleurs, représentant différents aspects de chacune des communautés : le rose pour la sexualité, le rouge pour la vie, l’orange pour la guérison, le jaune pour le soleil, le vert pour la nature, le turquoise pour la magie et l’art, le bleu pour l’harmonie et le violet pour la spiritualité. D’autres variantes plus progressistes et plus inclusives se sont ajoutées, soit le noir, le marron et le blanc. Voyons maintenant comment ces couleurs peuvent impacter de façon surprenante notre matière grise.

Le rose stimule l’aire tegmentale ventrale du cerveau, où la sensation de récompense est contrôlée. Comme la sensation de satiété après avoir eu très faim. Cette couleur est liée à la faim, à la soif et au sexe. Un rose clair signifie l’enfance, l’innocence et la naïveté. Le rose traditionnel représente plutôt la féminité et la tendresse. Le rose un peu plus « flash » nous donne le goût du mouvement et d’aller de l’avant.

Le rouge active l’amygdale et le noyau accumbens, qui sont en lien direct avec la sensation de plaisir. L’effet de cette couleur amène de la passion, du courage, de la chaleur, du leadership, de la persévérance et du dynamisme.

En ce qui concerne nos habitudes de consommation, le rouge peut stimuler notre envie d’acheter un aliment.

Mais d’un autre côté, c’est aussi une couleur d’interdiction et de danger qui nous dicte d’éviter certains objets ou certains plaisirs.

L’orange remue pour sa part le noyau latéral et le noyau ventromédian de l’hypothalamus. Il s’agit alors d’une réponse instantanée à travers le plaisir et la satisfaction. Le lien se fait avec le besoin de répéter l’expérience qui nous a procuré cette sensation de bien-être. Ça amène alors de la joie, de l’énergie et de la créativité.

Le jaune, tout comme le rose, anime également la zone du cerveau en lien avec le système de récompense. Cette couleur laisse présager un message de transparence et d’optimisme.

Combiné avec d’autres couleurs, le jaune porte un message de crédibilité et d’intelligence.

Le vert, quant à lui, anime le cortex préfrontal, qui est lié à la décision, aux pensées abstraites et créatives. Cette région du cerveau considère également les réponses affectives ainsi que notre capacité à faire des liens émotionnels, d’avoir un jugement pour émettre une critique. Cette couleur nous relie automatiquement à la nature. Elle transmet un aspect de renouveau, d’espoir, d’harmonie et d’équilibre.

Le bleu active aussi le cortex préfrontal. Le bleu foncé a un lien direct avec le pouvoir, la vérité et la fiabilité. Lorsqu’il est plus clair, il rappelle les notions d’hygiène, de fraîcheur et de bien-être. Cette couleur est liée à la productivité et au succès.

Le violet éveille le lobe frontal, qui est relié aux actions et à leur planification, au mouvement et aux pensées abstraites.

Cette couleur nous ramène vers le mystère, l’imaginaire et le rêve, mais aussi vers le calme, la méditation, le bon sens et, par le fait même, la capacité à prendre de bonnes décisions. 

Le noir excite l’amygdale, qui dose le comportement sexuel, l’agressivité, les peurs et les mémoires émotionnelles. Son effet est de nous porter vers le mystère, la curiosité et parfois même la tristesse. Le noir évoque également le haut de gamme, la rigueur, la supériorité et l’élégance.

Le marron agite le système limbique, qui est une structure interne du cerveau répondant à nos émotions. C’est une couleur qui suggère un côté conservateur et neutre, plutôt durable et masculin.

Le brun est rassurant pour ceux qui sont réfractaires au changement.

Finalement, le blanc agit sur le cortex cérébral gauche, qui est relié à la pensée logique et aux compétences de communication. Elle suggère la pureté, la luminosité, la fraîcheur, la douceur et la tranquillité.

Alors, chers amis du monde du Marketing et des Communications, est-ce que nous utilisons les bonnes couleurs lorsque nous nous adressons aux consommateurs? Est-ce que l’objectif désiré serait mieux atteint en utilisant le bleu plutôt que le brun, par exemple? 

Peu importe la couleur choisie, en fin de compte, ce qu’il faut retenir, comme nous le démontre très bien le drapeau de l’arc-en-ciel, c’est que dans la diversité elles réussissent à s’harmoniser, et c’est ce qui fait que le monde est beau!

 

Sources :

https://drapeau-lgbt.fr/drapeau-lgbt-origine-explications-drapeau-gay-pride/

https://m-com.fr/la-signification-des-couleurs-dans-les-campagnes-marketing/

https://cyril-maitre.com/p-impact_des_couleurs_sur_le_cerveau

 

 

 

Partagez l’article
À propos de
Mélanie Dubé
Stratège - Détentrice d'un B.A.C. en Marketing et d'un Certificat en Communications Promotionnelles, Mélanie a travaillé près de 20 ans du côté client en CPG avant de faire le saut en agence! Depuis plus d'un an maintenant, elle travaille principalement sur des projets en Shopper marketing chez CRI agence.

Ne manquez pas nos prochains articles!

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à notre infolettre!

Les derniers écrits

Écrit Brainfood
Photo : Shutterstock
Fin de session : 5 aliments à ajouter à votre panier pour « booster » votre cerveau
Neuromarketing

Partons de la prémisse que de s’alimenter sainement et de prendre soin de sa santé est la meilleure façon d’optimiser vos fonctions cervicales. Après tout, un certain Pierre de Coubertin, père des Olympiques modernes, nous a tous appris à dire « Mens sana in corpore sano », « Un esprit sain dans un corps sain ». 

En cette période d’étude, de travaux à livrer et de présentations à donner, il serait bon d’optimiser vos capacités de mémoire, de compréhension et de concentration. 

En savoir plus
C18681 CRI Bandeausite Jourterre (1)
Le malheur est que le réchauffement climatique ne nous fait pas peur
Neuromarketing

À la naissance, un bébé dauphin sait nager, la jeune tortue sait où trouver la mer et l’abeille sait déjà communiquer en dansant. C’est ce que nous appelons des connaissances épigénétiques. Elles sont transmises d’une génération à l’autre par les gènes.

En savoir plus
DX3
DX3
Les 10 faits saillants du DX3 CANADA 2022 : Retail, Marketing & Technology Event
Neuromarketing

Les 7 et 8 mars dernier, une partie de l’équipe shopper marketing de CRI assistait à une série de conférences dans le cadre de l’édition 2022 du DX3 CANADA.

En savoir plus