Adam Niescioruk Z9arfr0f248 Unsplash
Photo : Unsplash

Neuf legs après deux ans de pandémie, deuxième partie

Charles Nantel

28-03-2022 - Neuromarketing
Partagez

Dans la première partie de cet article, nous avons tenté de mettre en lumière les différents impacts marketing ayant découlé de la pandémie de COVID-19, à savoir l’importance que revêt désormais la notion d’achat local, la place clé des technologies dans la journée type du travailleur/consommateur, la part belle qui a été faite aux services de livraison en tous genres, la nécessité de se montrer agile pour se démarquer de la compétition et satisfaire aux exigences du consommateur, et enfin la plus-value des entreprises affichant un intérêt marqué à s’engager envers la communauté et la planète.

Nous vous présentons aujourd’hui la suite des constats les plus importants qui se sont dégagés de ces 2 années de pandémie.

 

6.Le parcours utilisateur, la fidélisation et les données

Qu’ont en commun le parcours utilisateur, ou « customer journey », l’application PC Optimum et les publications sur Facebook? Le consommateur et ses informations! Bien que cela n’ait pas nécessairement un lien avec la pandémie, les 2 dernières années ont suscité un souci encore plus important auprès des consommateurs en ce qui a trait à leurs données et à leur utilisation. Ceci a amené Apple et Google, entre autres, à limiter la quantité d’informations enregistrées par les applications et sites Web. Google a même annoncé la mort du cookie, d’une certaine façon, sur son navigateur dans les prochaines années. Donc, pour s’assurer d’avoir la bonne information sur son client, il faut s’assurer d’avoir une belle relation, de créer une fidélisation et d’amasser ses propres données. Amazon, Meta (Facebook et Instagram) ainsi qu’Alphabet (Google) sont si bien implantés dans notre quotidien pour obtenir nos informations que leurs réseaux devraient, ensemble, équivaloir à 50 % ou plus de toute la publicité numérique en 2025*. Nos entreprises devront faire vite si elles veulent avoir une part intéressante de ces investissements.

Surtout que les gens n’utiliseront plus Facebook que pour épier leurs collègues et amis du secondaire…

 

7.Facebook pour vos nouvelles, pour garder contact et pour vos petits achats?

Le commerce social (commerce fait sur les réseaux sociaux) est déjà une industrie de près de 90 milliards $ US aujourd’hui, et des projections parlent de plus de 600 milliards $ US de ventes d’ici 7 ans. Pas étonnant, quand 97 % des Gen Z disent avoir déjà utilisé les médias sociaux pour effectuer un achat.

Les gens seront vraiment productifs tout en restant sur le sofa à faire défiler les images ou vidéos sur Facebook et Instagram!

Évidemment, personne n’achètera de voiture à 50 k$ sur Facebook, mais ce médium est parfait pour un achat de moins de 70 $. Un petit pourquoi pas qui arrive si vite!

Les gens faisaient déjà leur prémagasinage sur ces plateformes; ils ont maintenant les outils pour conclure leurs transactions.

Ça va simplifier les achats du temps des fêtes…

 

8.Noël en juin, mais pas celui du campeur

La COVID a eu un effet sur la disponibilité des produits en magasin et sur le timing pour effectuer ses achats. Il y a de moins en moins d’achats de dernière minute pour ce qui est important. D’ailleurs, en 2021, 49 % des consommateurs canadiens s’attendaient à ce que la pandémie ait un impact sur leur façon de magasiner durant la période des fêtes, et 20 % avaient même déjà commencé leurs achats en juin*! Avec les listes d’attente de 3 ans pour les voitures et consoles de jeux vidéo, ce n’est pas étonnant que les gens s’y prennent autant d’avance.

L’idée est aussi de gérer ses finances et de s’éviter un stress.

 

9.Le bien-être, plus qu’une mode

Les entreprises ne vous offrent plus simplement un produit ou un service; celles qui sortent du lot vous offrent une expérience, et même de simplifier votre vie! L’industrie du bien-être est maintenant établie dans toutes les sphères de la société, et il ne serait pas étonnant qu’une nouvelle marque de pain représente bientôt une solution à votre stress ou à votre anxiété avec ses 67 différents grains de blé entier.

Comme relevé dans La Presse*, à la suite de la pandémie, les gens dorment moins bien, passent plus de temps devant leurs écrans et les réseaux sociaux, bougent moins, prennent du poids, souffrent d’anxiété ou ont des pensées suicidaires. Le besoin de ceux-ci d’être aidés aux plans du mental et du bien-être est donc réel. L’important ici est de réellement offrir un produit ou un service qui peut aider et non de tirer profit de la situation.

Les entreprises qui sauront bien jongler avec toutes ces particularités devraient avoir de belles années devant elles.

 

Et vous, pour votre part, qu’avez-vous à travailler?

 

Sources :

https://www.lapresse.ca/covid-19/2022-03-17/deux-ans-de-pandemie/comment-les-quebecois-ont-change.php?fbclid=IwAR2svwV8qMrcQJMAIdYJJ1Icca6LqW4NrEV5dZP

https://hbr.org/2021/03/10-truths-about-marketing-after-the-pandemic

https://www.thinkwithgoogle.com/intl/en-ca/consumer-insights/consumer-trends/festive-season-retail-holiday-shopping/

https://econsultancy.com/stats-roundup-coronavirus-impact-on-marketing-advertising/

https://digitalmarketinginstitute.com/blog/the-future-of-marketing-after-covid-19

https://blog.hootsuite.com/social-commerce/

Partagez l’article
À propos de
Charles Nantel
Stratège - Détenteur d'une maîtrise en Commerce Électronique, Charles œuvre depuis plus de 10 ans dans le milieu du marketing numérique autant du côté client que celui des agences. Il est maintenant stratège 360 chez CRI agence, où il travaille sur des projets web et plus traditionnels.

Ne manquez pas nos prochains articles!

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à notre infolettre!

Les derniers écrits

Écrit Brainfood
Photo : Shutterstock
Fin de session : 5 aliments à ajouter à votre panier pour « booster » votre cerveau
Neuromarketing

Partons de la prémisse que de s’alimenter sainement et de prendre soin de sa santé est la meilleure façon d’optimiser vos fonctions cervicales. Après tout, un certain Pierre de Coubertin, père des Olympiques modernes, nous a tous appris à dire « Mens sana in corpore sano », « Un esprit sain dans un corps sain ». 

En cette période d’étude, de travaux à livrer et de présentations à donner, il serait bon d’optimiser vos capacités de mémoire, de compréhension et de concentration. 

En savoir plus
C18681 CRI Bandeausite Jourterre (1)
Le malheur est que le réchauffement climatique ne nous fait pas peur
Neuromarketing

À la naissance, un bébé dauphin sait nager, la jeune tortue sait où trouver la mer et l’abeille sait déjà communiquer en dansant. C’est ce que nous appelons des connaissances épigénétiques. Elles sont transmises d’une génération à l’autre par les gènes.

En savoir plus
DX3
DX3
Les 10 faits saillants du DX3 CANADA 2022 : Retail, Marketing & Technology Event
Neuromarketing

Les 7 et 8 mars dernier, une partie de l’équipe shopper marketing de CRI assistait à une série de conférences dans le cadre de l’édition 2022 du DX3 CANADA.

En savoir plus